The Elder Scrolls Online - Triskelion

[ Coalition du triskelion ]
Guilde de roleplay intégral (RPvE) et multi-factions sur TESO (Europe, PC/Mac)
 
AccueilParcheminsFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Biomes] La flore et la faune de Vvardenfell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ajaxandriel
Haut-administrateur
Haut-administrateur
avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 03/03/2014
Age : 29
Localisation : Pas des Nuées

MessageSujet: [Biomes] La flore et la faune de Vvardenfell   Jeu 23 Fév - 17:22

Source:
 

Citation :
La flore et la faune de Vvardenfell
Par Tilenra Sildreth, naturaliste Telvanni


Le paysage de Vvardenfell suit un cycle constant de mort et de renaissance. Les coulées de lave, éruptions et projections de cendres du Mont Écarlate provoquent des extinctions dans les forêts à feuilles caduques et jungles fongiques, de violents soulèvements modifier la topographie et enfouissent (ou dévoilent !) les ruines de civilisations antiques. Mais l'île s'étend à mesure que la lave se durcit, et de nouvelles plantes émergent des cendres au milieu de la roche ignée.


La végétation prospère dans le sol riche fertilisé par l'activité volcanique, et Vvardenfell abrite ainsi différents biomes.
Les champignons absorbent rapidement les nutriments riches du sol volcanique et prennent des proportions énormes pour dominer le paysage. Les gros Champignons encriers le long de la Côte de la Mélancolie se repaissent des détritus de la corruption marécageuse, tandis que des variétés plus petites couvrent les roches, arbres et même certains animaux, comme le scarabée champignons. Adorable !


Balmora, au sud-ouest et en retrait de la Côte de la Mélancolie, reste boisée, mais les cendres du Mont Écarlate menacent de dénuder ses pentes.


Bien que stériles, les Terres cendreuses accueillent un nombre remarquable d'espèces. Les saute-cendres parcourent les dunes arides et les immenses champignons xylaria tendent leurs filaments vers le ciel. Voyageurs, prenez garde ! Les voraces foule-vase reptiliens rôdent dans les parties les plus accidentées.
Les mouches chercheuses construisent leurs ruches pour profiter de la chaleur volcanique afin de réchauffer leurs œufs. Lorsque ceux-ci éclosent, la reine puise dans une source de magma pour animer le nid, qui se transforme en un Golem de ruche mobile qui déplace l'essaim vers un nouveau site.


Les bœufs-nix parcourent les Prairies de la partie nord-est de l'île, et bien qu'on les considère généralement placide, ils n'hésitent pas à défendre leur territoire.

Les bipèdes vvardvarks cherchent de petits insectes dans les hautes herbes. Certains apprivoisent ces charmantes créatures, malgré leur odeur pénible.


Des tombeaux ancestraux jalonnent le paysage, et de puissants Daedra appelés dévoreurs, que l'on invoque pour les garder, y sont monnaient courante.


Les plus grands champignons de tout Morrowind se dresse à la baie de Zafirbel. Cette majestueuse espèce est cultivée par les sorciers Telvanni sur l'espace de toute une vie (un millier d'années). Ces forêts fongiques possèdent une écologie propre, qui fera l'objet d'un autre livre.

Revenir en haut Aller en bas
http://triskelion.jdrforum.com
 
[Biomes] La flore et la faune de Vvardenfell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Baptême de Flore de Lendelin [Terminé]
» Si belle faune sauvage...
» La légende du diamant vert
» H1Z1 - Premières impressions
» [Draenor] Qu'en est-il de la Flore Eternelle ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Elder Scrolls Online - Triskelion :: L'Arcanæum (Partie Lore) :: La Bibliothèque :: Bestiaire-
Sauter vers: