The Elder Scrolls Online - Triskelion

[ Coalition du triskelion ]
Guilde de roleplay intégral (RPvE) et multi-factions sur TESO (Europe, PC/Mac)
 
AccueilParcheminsFAQS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Theodastyr Vraneth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Theodastyr Vraneth
Hôte
Hôte
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 28/12/2017

MessageSujet: Theodastyr Vraneth   Ven 29 Déc - 13:05

Nom public : Theodastyr Vraneth
Nom d'usage : Theodastyr
Surnoms : Theodastyr étant un des prénoms Brétons les plus longs, beaucoup de gens ont tendance à le raccourcir en Theo. Et je ne m'en offusque pas tant que vous n'êtes pas un de ces prétentieux de... de... Oh ! Mettez-y ce que vous voulez, ça marche avec beaucoup trop de races, de rangs et autres positions plus ou moins sociales et plus ou moins méritées de toutes façons.

Race : Bosmer (adopté par des Brétons, ce qui explique mon prénom humain et mon patronyme elfique).
Ethnie : Aucune en particulier, mais culturellement, je me rapproche plus des Brétons que des Bosmers. L'argent, l’artisanat et le marchandage ont une grande importance pour moi, alors que le Pacte Vert est totalement négligeable et surfait à mes yeux. J'aime d'ailleurs manger des fruits et des légumes.
Origine : Né à Val-Boisé mais j'ai grandit à Fendretour.
Tranche d’âge : Jeune adulte (la vingtaine).
Naissance : Oui, je suis né. Ça, on en est sûr (vers 2E 563 si vous voulez tout savoir).
Signe astral : Le Voleur.

Alliance d'affectation : Alliance de Daguefilante mais pour être sincère, je n'ai jamais eu trop d'affinités pour ce genre de conflits politiques. Hommes, Mers et Bêtes veulent mettre fin à leurs jours en se tirant une flèche dans le pied ? Grand bien leur fasse ! J'ai d'autres galopins à fouetter.

Professions : Artisan et Marchand. La Guerre m'a appris une chose : pour un homme au front, il en faut trois à l'arrière. J'ai donc décidé d'être au front et de valoir trois artisans, préparant de nombreuses fournitures, les répartissant et les utilisant. Je chasse également le mort-vivant à l'occasion.
Type d’unité : Mage-lames (Voleur-mage, Illusionniste et Spadassin).
Classe : Sorcier
Armement : Épée et Dague / Arc.
Équipement : Moyenne (Etreinte de la Mère de la Nuit + Silence de la Nuit)
Vampire : Non. Entre Ranser et Molag Bal, faudrait voir à pas déconner... Les vampires, très peu pour moi ! (sauf quelques rares exceptions).

Disciplines de combat : Je préfère assassiner mes cibles lâchement, lorsqu'elles sont vulnérables. Mais une fois les lames sorties, je déchaîne la puissance des tempêtes et de l'acier.
Artisanat : Bien qu'à la poursuite constante du savoir et du savoir-faire, je maîtrise actuellement totalement le forgeage, le travail du bois, l'enchantement et la couture (50 partout et toutes les compétences de débloquées).

Monture(s) : Ah ! Euh... Et bien c'est une longue histoire voyez-vous... Le fait est que partir à l'aventure, c'est monter, descendre, monter, descendre de son cheval, n'est-ce pas ? Bon, il m'arrive, relativement souvent, et bien d'égarer ou de faire paniquer ma monture... J'en rachète donc une, ou j'en emprunte une à une bonne âme qui a la bonne idée de la louer pour une simple petite caution de rien du tout (que je perds bien entendu !).
Familiers : Aucun.

Résidence : J'ai pu acquérir un petit appartement à Vivec après la Coalescence, dans la ceinture de Saint Délyn. Cela m'a également permis de mettre un terme à mon passé de Fendretour.
Devise : Sans liberté de blâmer, il n'y a point d'éloges flatteur. Seuls les petits hommes redoutent les petits écrits.

Moralité : Chaotique Neutre.
Je suis avant tout un individualiste épris de ma propre liberté, bien que je fasse peu de cas de celle des autres. Cependant, je peux me montrer dans certains cas d'une loyauté farouche envers certains principes ou pour certains combats (comme lors de la Coalescence ou des combats à Fendretour). Je suis également capable, en de (très) rares occasions, d'être généreux et de par exemple financer la reconstruction de quelques maisons détruites par les serviteurs de Molag bal. Non, tu ne peux pas avoir une pièce d'or. Va te faire cuir un œuf de Braillard...
Caractère : Individualiste, curieux, lecteur avide et avide d'argent (que je ne cesse d'investir), je suis également un aventurier capricieux et quelque peu imprévisible. Toujours très critique car très investi, j’aime également la courtoisie et la politesse ainsi que les traits d'humour (le mien étant particulièrement déplorable). Je ne suis pas de ceux qui fêtent leur victoire du jour autour d'une table couverte de chopes d'hydromel, préférant respirer l'air du soir en contemplant les étoiles et en pleurant les morts. Je ne suis en aucun cas le Pacte Vert et même si j'apprécie grandement la viande et le poisson, les mets végétaux me scient parfaitement.

Parenté : Orphelin. la Guerre de Ranser n'a malheureusement pas fait peu de victimes... Je ne me suis jamais vraiment intéressé à mes parents. J'ignore leurs prénoms et peu importe : ils sont morts sans sépulture ni sanctuaire. La seule chose qui me reste d'eux est mon patronyme, Vraneth. Et cela me convient.
La Guilde des mages m'a élevé en grande partie (enfin, a essayé devrai-je dire), après un sauvetage in extremis de la part du Comte Verandis lors de la Guerre de Ranser. La Guilde des Voleurs et la Confrérie Noire ont également participé à ce que je suis aujourd'hui et bien qu'ils apportent leur lot de problèmes, j'ignore ce que serait devenu Fendretour sans eux.
J'ai également grandit en fréquentant une rivale envers qui je suis reconnaissant : Gwendis.
Progression : Non.
Illumination : Oui, 329 actuellement.


Je m'empresserai d'ajouter quelques anecdotes de ma propre histoire dans ce post par la suite.

Mesdemoiselles, mesdames, messieurs, Je vous salue bien bas.


Dernière édition par Theodastyr Vraneth le Dim 21 Jan - 18:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Theodastyr Vraneth
Hôte
Hôte
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 28/12/2017

MessageSujet: Re: Theodastyr Vraneth   Sam 20 Jan - 9:37

Lorsqu'Emric, Roi de Haltevoie, prit pour épouse la fille du Roi Faaradj'Ad, une Rougegarde, en lieu et place d'une Brétonne, fille du Roi Ranser de Fendretour, ce dernier en pris cruellement ombrage au point de déclencher une guerre. Le conflit dura peu de temps. Si les troupes de Ranser furent pendant quelques jours sur le point de renverser Emric, ce dernier avait pris bien plus de soin à rassembler des alliés et à s'organiser.
Ainsi, des guerriers Alik'ir rejoignirent les troupes de Haltevoie tandis que des renforts de Daguefilante et d'Abondance se pressaient également de stopper l'envahisseur. Ces derniers furent mis en déroute vers le Nord mais de retour chez eux, ils se fracassèrent telles des éclats de verre sur l'Orichalque des orques du futur Roi Kurog.
Ainsi s'acheva le conflit de la Guerre de Ranser. Malheureusement, ce que beaucoup oublie de dire dans l'histoire, c'est que Fendretour en fut ravagée, que des élans nécromantiques et daedriques remontèrent à la surface de ces terres hantées et que de nombreuses vies furent prises pour... un mariage.


* * *

L'on frappa à la porte de la Guilde. Lorsque Filandril Hlaalu ouvrit, il découvrit la silhouette couverte d'obscurité d'un altmer au regard rougeoyant. Un Vampire. Il n'eut pas le temps de dire ou de faire quoique ce soit. Le Mer maudit par Molag Bal lui dit :
"Prenez soin de ce garçon. Il a un grand potentiel et il aura certainement un rôle important à jouer plus tard. Je n'en sais pas plus et même si c'était le cas, je ne pourrais rien vous en dire.
- Comte Vérandis... Qui est ce petit mer ?
- Un survivant." Répondit une Bosmer dont les habits comme les dagues étaient encore couverts de sang. Elle souffrait du même mal que son acolyte et Filandril ne l'avait pas remarquer jusqu'alors.
Le magister n'eut pas le temps de protester. Les deux silhouettes s'évaporèrent et un enfant de quelques années resta devant lui, sanglotant et le regard empli de tristesse et de colère. C'était un Bosmer, mais son regard ne ressemblait pas à celui de ses congénères. Le magister compris : l'enfant n'avait jamais connu Val-Boisé et il était peut-être plus Bréton que Bosmer. Un peu comme le vieil Elfe Noir sans doute.
Le Dunmer sentit alors toute l'énergie qui suintait au travers des pores de la peau de l'enfant. Verandis Corbeguet ne s'était pas trompé. Ainsi, il y avait des survivants à cette folie que la Guerre de Ranser avait été.
Le magister fit entrer l'enfant et ce faisant, il remercia silencieusement Vanus Galérion qui avait eu la sage idée de faire de la Guilde une institution neutre qui ne s'impliquait jamais ni dans les guerres ni dans les conflits politiques.

Le Comte Verandis Corbeguet
Revenir en haut Aller en bas
 
Theodastyr Vraneth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Recit] Magnor, sa vie, son œuvre, son Draïch

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
The Elder Scrolls Online - Triskelion :: Les Parchemins du Triskelion (Partie RP) :: Salle des Registres :: Le Répertoire-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: